On emploie le terme d’épilepsie lorsqu’un animal souffre de crises d’épilepsie récurrentes. L’origine de ces crises est très variée puisque trois formes d’épilepsie existent :

- épilepsie réactive : elle fait suite à un dysfonctionnement métabolique (hypoglycémie, insuffisance hépatique par exemple) ou à l’ingestion d’un produit toxique.
- épilepsie secondaire : elle résulte d’une affection cérébrale (méningo-encéphalite, tumeur, malformation, traumatisme, accident vasculaire cérébral – AVC…). Il s’agit de la forme d’épilepsie la plus fréquente chez le chat.
- épilepsie primaire (ou idiopathique ou essentielle).

Si votre chien souffre d’épilepsie, un ou plusieurs examens complémentaires sont nécessaires au diagnostic et sont décidés à l’issue de la consultation de neurologie :

- examens sanguins (par votre vétérinaire traitant)
- examen d’imagerie du cerveau (scanner ou IRM)
- ponction du LCR
- >échographie abdominale…