Dépistage précoce de la dysplasie

 

Comment dépister de manière précoce la dysplasie de la hanche chez votre chiot ?

Depuis plus de 10 ans, l'université de Pennsylvanie aux Etats-Unis a développé une technique radiographique dite de "distraction" des hanches avec mesure de la laxité articulaire grâce à ce procédé. En Europe, le dépistage officiel s'effectue par la technique de l'OFA (radiographie sous anesthésie, hanches en extension). Cette technique est réalisée tardivement (à partir de 12 mois) et sous estime la laxité articulaire (par un effet de torsion de la capsule articulaire lors de la mise en extension des hanches).

La technique par distraction permet d'envisager un acte chirurgical de symphysiodèse très précocément (en cas de laxité).  La chirurgie est plus efficace si elle est réalisée entre 3 et 6 mois (moins de développement d'arthrose plus tard).
Ainsi, la radio de distraction doit être réalisée entre 3 et 4 mois dans les races à risque (labrador, berger allemand, golden retriever notamment) notamment si un signe d'Ortolani est détecté en manipulant les hanches. L'index de distraction ("DI") anormal est supérieur à 0,4. Entre 0,4 et 0,7, on est en face d'une laxité discrète à modérée. Si l'indice est > à 0,7, la laxité est sévère mais la symphysiodèse précoce ne semble pas bénéfique.

Radiographie type "OFA" avec hanches en extension chez un chiot présentant une laxité articulaire discrète (à gauche) et radiographie en distraction avec mesure des indices de distraction ("DI") anormaux chez ce chiot de 3 mois (à droite)

 

OFA DI

 

Réalisation sous anesthésie :

 

Distraction

 

Références bibliographiques :

Chronology of hip dysplasia development in a cohort of 48 Labrador retrievers followed for life.

Smith GK, Lawler DF, Biery DN, Powers MY, Shofer F, Gregor TP, Karbe GT, McDonald-Lynch MB, Evans RH, Kealy RD.

Vet Surg. 2012 Jan;41(1):20-33

Evaluation of the relationship between Orthopedic Foundation for Animals' hip joint scores and PennHIP distraction index values in dogs.

Powers MY, Karbe GT, Gregor TP, McKelvie P, Culp WT, Fordyce HH, Smith GK.

J Am Vet Med Assoc. 2010 Sep 1;237(5):532-41

Canine hip dysplasia treated by juvenile pubic symphysiodesis. Part I: two year results of computed tomography and distraction index.

Dueland RT, Adams WM, Patricelli AJ, Linn KA, Crump PM.

Vet Comp Orthop Traumatol. 2010;23(5):306-17

 

Produits de contraste en échographie

Comment savoir si une lésion du foie est bénigne ou maligne sans faire de biopsie ?

Depuis maintenant une dizaine d'années, des produits de contraste échographique (constitués par des microbulles de 1 à 7 µm de diamètre) sont utilisés en imagerie humaine et parfois vétérinaire pour mieux caractériser le caractère bénin ou malin de lésions hépatiques. En fonction de l'aspect de la lésion hépatique identifiée en mode bidimensionnel, le radiologue ne peut généralement pas conclure quant au caractère bénin ou malin de la masse. Les cytoponctions sont également parfois difficiles à interpréter (ainsi, l'écho de contraste présente une sensibilité de 100% et une spécificité de 94% qui sont bien supérieures par rapport aux examens cytologiques). Les biopsies peuvent être contre-indiquées lors de troubles de la coagulation associé (en plus de leur caractère invasif et du risque anesthésique). Grâce à l'échographie de contraste, les différences de vascularisation du parenchyme hépatique sain et des lésions nodulaires sont mises à profit pour mieux caractériser la lésion. Ainsi, lors de tumeur hépatique maligne (primaire ou métastatique), la lésion sera soulignée en phase artérielle (artères nourricières périphériques) et portale alors qu'elle apparaîtra généralement hypoéchogène en phase veineuse tardive. Cette technique d'échographie de contraste offre ainsi une alternative NON INVASIVE au diagnostic étiologique des masses hépatiques avec une excellente sensibilité et spécificité. Elle permet en outre de mettre en évidence des lésions hépatiques qui n'étaient pas visibles en mode BD standard (sans injection de contraste), comme cela a été démontré chez l'homme et dans des cas d'hémangiosarcome canin.

Aspect d'une lésion bénigne en écho de contraste (Sonovue®) :

Nodule bénin foie

Aspect d'une lésion maligne en écho de contraste (Sonovue®) :

1) Image bidimensionnelle à G et écho de contraste à T < 10 secondes (temps artériel) : "wash in" rapide :

BD T < 10s

2) Image à T = 2min à G ("wash out" en phase veineuse) et comparaison avec le foie normal ("wash in" persistant en phase veineuse) à D :

T = 2 min foie normal à 2 min

 

Références bibliographiques :

Hendrik Haers and Jimmy H. Saunders. Review of clinical characteristics and applications of contrast-enhanced ultrasonography in dogs. JAVMA 2009.

Marina Ivančić, Fenella Long, Gabriela S. Seiler. Contrast harmonic ultrasonography of splenic masses and associated liver nodules in dogs. JAVMA 2009

News

15
Avr2015

Dépistage précoce de la dysplasie

Comment dépister de manière précoce la dysplasie de la hanche chez votre chiot ? Depuis plus de...

07
Avr2015

Produits de contraste en échographie

Comment savoir si une lésion du foie est bénigne ou maligne sans faire de biopsie ? Depuis maintenant...

«
»

AzurVet et Vous

 

Horaires

du lundi au vendredi
de 9h à 13h et de 14h à 18h,
le samedi de 9h à 13h

Nos services

  • Nos services
  • Nos services
  • Nos services
  • Nos services
  • Nos services

Vétérinaires spécialistes

 

AzurVet pôle Cagnes sur Mer

IMAGERIE - NEUROLOGIE - CARDIOLOGIE

Hippodrome - 2 bd Kennedy

Tél.: 04 97 10 07 10

Rendez-vous

Un rendez-vous peut-être pris par le vétérinaire ou par le propriétaire de l’animal (exclusivement à la demande du vétérinaire). Merci de préciser la demande en fonction du formulaire de référé.

 

 

AzurVet pôle Saint-Laurent du Var

STOMATOLOGIE - RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

386 route de La Baronne

Tél.: 04 93 14 07 65