Electromyographie (EMG)

ELECTROMYOGRAPHIE (EMG)

azurvet-neurologie-emg-2

 

Pourquoi un examen électromyographique (EMG) ?

 

L’examen électromyographique (EMG) est indiqué lors d’affection du système nerveux périphérique ou neuromusculaire : nerfs (neuropathie), jonctions (myasthenia gravis) ou muscles (myopathie). Il s’agit d’un test fonctionnel, utile lorsque l’animal présente l’un des signes suivants :

  • faiblesse ou fatigue à l’effort ou après une courte balade
  • paralysie (« flasque »)
  • difficultés respiratoires avec efforts laryngés (cornage = paralysie laryngée)
  • changements de voix
  • régurgitations des repas (mégaoesophage).

L’EMG permet de confirmer une atteinte neuromusculaire et d’établir un pronostic lors de traumatisme. L’examen est non douloureux et se déroule sous anesthésie générale en deux étapes :

  1. l’enregistrement EMG (électromyogramme), qui consiste en l’enregistrement de l’activité musculaire spontanée (absente au repos)
  2. la conduction nerveuse (électroneurogramme), qui consiste à stimuler un nerf puis enregistrer la réponse musculaire induite.

Il doit souvent être complété par des analyses sanguines et dans de rares cas par une biopsie d’un nerf et d’un muscle (chirurgie sous anesthésie générale) pour établir un diagnostic précis.